Deux versions conséquentes

rero-ils release
en de

On assiste à une accélération de l’espace temps à rero, tout particulièrement dans le projet rero ils, et dans cette précipitation, nous avons « oublié » de vous prévenir que deux nouvelles versions ont été publiées !

Ci-dessous, une synthèse des apports de ces versions est proposée, mais les notes détaillées sont accessibles par les liens suivants :

La version v0.6.0

La version v0.6.0 (et sa petite sœur v0.6.1, qui n’est qu’un correctif comme son numéro de version l’indique) sépare l’interface publique de l’interface professionnelle. La première, accessible à tout le monde avec ou sans authentification, comprend le catalogue collectif et les catalogues des organisations, à quoi s’ajoute le compte des lecteurs et des lectrices et les actions qui leur sont proposées, par exemple demander un exemplaire. La seconde donne accès à l’ensemble des actions effectuées par les professionnel·les, que ce soit la recherche dans le catalogue, le catalogage ou le paramétrage.

Cette séparation logique est en partie la conséquence de l’introduction dans la version v0.3.01 des vues par organisation. Il devenait difficile de définir et de présenter clairement les actions possibles par tel·le professionnel·le sur telle vue particulière, ou les informations à destination d’un visiteur quelconque ou d’une lectrice connectée. Par ailleurs, l’interface professionnelle gagne à être dynamique, afin d'éviter de recharger la page après chaque action, alors que l’interface publique est plus aisément indexée par les moteurs de recherche si les pages sont statiques, ce qui est pertinent pour les notices bibliographiques. Enfin, ce choix permet de partager une partie de l’interface professionnelle entre les projets rero ils et sonar et, ainsi, de mutualiser l’effort de développement2.

Le développement de la v0.6.0 a été en bonne partie guidé par la réalisation des ateliers et de la mise en place d’une instance spécifique pour les tests des bibliothèques pilotes. De ce point de vue, il est désormais possible de personnaliser les vues des différentes organisations par une couleur spécifique de l’entête et un logo. Mais surtout, les processus de migration ont été définis et développés, afin de de récupérer les données réelles de Virtua pour un site rero.

L’interface du module de prêt a été revisitée et présente désormais plus d’information sur les événements de circulation lors des retours d’exemplaires demandés, en retard ou en transit. Le ou la bibliothécaire a maintenant une vue unifiée du compte du lecteur ou de la lectrice, en différents onglets : exemplaires empruntés, demandes, frais, informations personnelles. Du côté de l’interface publique, le compte gagne également en fonctionnalités avec le renouvellement des emprunts, l’accès à l’historique et l’annulation des demandes.

Le travail continue du côté du modèle de données avec les zones de publication et d'édition, ainsi qu’un éditeur supportant l’imbrication de champs sur quatre niveaux ou plus. Enfin, le module d’acquisition a été commencé avec l’ajout des années fiscales, des comptes, commandes, lignes de commandes et fournisseurs.

La version v0.7.0

Désormais, la ou le bibliothécaire est en mesure de placer une demande sur un exemplaire pour un lecteur ou un lectrice, comme le montre l’animation ci-dessous. Les professionnel·les disposent d’un onglet des frais des lecteurs et lectrices plus étoffé avec la possibilité de payer partiellement ou complètement des frais, de les annuler, de les indiquer comme litigieux ou, à l’inverse de résoudre un litige. Un historique détaillé est proposé pour les frais, avec le détail de tous les événements. Ces frais sont générés automatiquement lorsqu’un prêt a dépassé l'échéance de retour. Ils pourront également être liés à d’autres services de la bibliothèque, comme les photocopies, le prêt entre bibliothèque, des abonnements ou dans le cas d’exemplaires endommagés ou perdus.

Placer une demande pour un lecteur ou une lectrice

Du côté du modèle de données, un travail complexe a été réalisé pour le titre et les transformations nécessaires pour passer du MARC au JSON, ainsi que sur les adresses URL. Enfin, un wiki a été ajouté afin de rédiger en ligne l’aide professionnelle.


  1. Voir la note de version. ↩︎

  2. Pour celles et ceux que les dessous du capot intéressent, ce changement s’est traduit par la création de deux autres dépôts sur GitHub : ng-core, un projet angular qui rassemble ce qui est commun à rero ils et sonar, et rero-ils-ui, également un projet angular qui implémente la version rero ils de l’interface professionnelle. ↩︎