Petit bilan des ateliers RERO ILS

rero-ils ateliers
en de

13 ateliers, 11 villes, 8 cantons… et 1 seul pays bien sûr. Ainsi s’achève le cycle des ateliers d’introduction à RERO ILS débuté fin novembre 2019 et réalisé tant en Suisse alémanique qu’en Suisse romande. La centrale tire un bilan général positif de cette action.

Retour des participant·e·s

Globalement, les participant·e·s ont donné un bon retour des ateliers via notre formulaire en ligne. Sur un total de 71 réponses:

  • 66% des personnes estiment que l’atelier a bien ou très bien répondu à leurs attentes personnelles (barre du haut)
  • 76% des personnes sont globalement satisfaites ou très satisfaites (barre du bas)
Graphique: réponse aux attentes et satisfaction générale des ateliers

Réponse aux attentes et satisfaction générale des ateliers

Plusieurs participant·e·s ont rencontré et relevé des problèmes techniques parfois gênants dans le déroulement de l’atelier. Par ailleurs, des erreurs d’ergonomie ont été mises en évidence ainsi que certaines fonctions importantes qui manquaient dans le système. Beaucoup d’attentes par rapport aux autres modules (catalogage, acquisition, bulletinage) ont été exprimées.

Au sein des bibliothèques engagées dans la transition vers RERO ILS, certaines personnes ont mis le doigt sur des aspects fonctionnant de manière différente du système actuel (Virtua) et on fait part de leur inquiétude en regard de l'état actuel des développements pour la transition à venir.

Plusieurs personnes ont mis en avant l’aspect moderne et novateur de RERO ILS. L’interactivité de l’atelier a été globalement très appréciée.

Le bilan de la centrale

A la centrale, nous avons réalisé la difficulté d’organiser de tels événements sur un système en plein développement, avec des fonctionnalités qui évoluent au fil des versions et des équipements techniques (Wi-fi et appareils) non gérés par les animateurs.

Les ateliers ont néanmoins été une excellente plateforme d'échange avec des professionnel·le·s de différents milieux, permettant de mieux comprendre certains besoins et processus, et de pouvoir ainsi prioriser les fonctionnalités en développement. De nombreuses améliorations ont d’ores et déjà pu être effectuées grâce aux retours reçus, notamment pour permettre un travail plus efficace avec le module de circulation.

La centrale est consciente des inquiétudes des professionnel·le·s quant aux changements à venir et aux fonctionnalités qu’il reste à développer. Elle fait tout son possible, au quotidien, pour répondre à ces défis et prendre en compte les besoins des personnes du terrain.